Assurance vie

Assurance vie

Elle couvre deux notions 

L’assurance vie de type épargne et L’assurance vie de type prévoyance, appelée assurance décès
Les contrats d’assurance vie de type épargne et les contrats d’assurance décès sont de nature très différente et ne répondent pas aux mêmes objectifs.

L’assurance vie de type épargne
Vous permet de constituer un capital en alimentant votre contrat à votre rythme.

Pour les contrats exprimés en euros, le capital fructifie d’année en année grâce aux intérêts, qui génèrent eux-mêmes des intérêts. Pour les contrats en unités de compte, le capital fructifie en fonction des éventuelles plus-values dégagées par les supports financiers choisis.

De votre vivant, vous pouvez utiliser ce capital pour financer vos projets ou compléter vos revenus et vous bénéficiez des avantages attachés au contrat d’assurance vie :
a) revenu annuel garanti de l’épargne,
b) sécurité (pour les contrats et fonds en euros),
c) disponibilité et souplesse des versements …

Au décès de l’assuré, les bénéficiaires désignés reçoivent le capital constitué, sans droit, dans la plupart des cas. L’assurance vie est donc un outil d’épargne et de transmission.

En cas de décès, le capital que vous aurez constitué sera transmis au(x) bénéficiaire(s) de votre choix. 

L’assurance décès est un contrat de prévoyance
En contrepartie d’une prime régulière que vous versez, l’assureur garantit le paiement d’un capital aux(x) bénéficiaire(s) désigné(s) au contrat lors de votre décès ou à vous même en cas d’invalidité et de perte d’autonomie. Vous n’épargnez donc pas.

Le capital garanti est fixé à l’avance, il est dû par l’assureur en cas de survenance du sinistre tant que les cotisations sont versées.